Duquesne Group Duquesne Group

English version
Recherche et Analyse

Pour éclairer les décideurs dans le domaine de la Continuité d'Activité et de la Sécurité de l'Information, Duquesne Group propose ses analyses et réflexions issues de ses réalisations concrètes en clientèle. Observation critique du terrain par nos experts, contacts permanents avec les principaux acteurs du domaine et expérience vécue dans nos missions de conseil sont nos principales sources. Contactez-nous pour en savoir +
French version
Research

To support decision makers in the management and optimisation of information systems, Duquesne Group delivers in-depth analyses of information technologies, their implementations and their markets. Our research is based on critical observation of the market by our analysts and their on-going contacts with the vendor community, together with hands-on, practical experience from our consulting work. Contact us to find out more


Conformité et juridique
L'affaire des emails stockés à Dublin et exigés par un tribunal américain a été entendue en appel le 10 septembre 2015.

Au cœur du débat : l’affirmation par les procureurs que le gouvernement a le droit de saisir les emails de toute personne dans le monde ... si le siège social du fournisseur de service est situé sur le sol des Etats-Unis.

Si la Cour accepte cet argument, ce serait une très mauvaise nouvelle pour les acteurs Tech américains, qui ont compris qu'il y a un principe majeur en jeu pour les clients non américains et un enjeu commercial énorme.

Microsoft est déterminé de se battre jusqu’au bout et portera l'affaire devant la Cour Suprême s’il le faut.
Le « Patriot Act » n'est qu'une partie de l'arsenal législatif puissant - potentiellement extraterritorial - disponible pour les procureurs et les juges américains, comme l’illustre une récente décision contre Microsoft devant un tribunal fédéral de New York.
Comme nous l'avons écrit en 2008 à l'époque des faits, le contrôle interne - et plus largement le management du risque - relèvent surtout de la responsabilité de la direction générale.
Les démarches de mise en conformité Sarbanes-Oxley (SOX) peuvent poser difficulté dans les relations informatique/audit. Dans la section 404 de la loi, des contrôles sont à faire (et donc à tester par un audit) sur des fonctions de production informatique. La "descente de l'auditeur" dans "l'enfer des soutiers de la production informatique" n'est une partie de plaisir ni pour l'un, ni pour l'autre !
Article paru dans "La Tribune" , page "Analyses"
Article paru dans "La Tribune, page "Analyses"