Duquesne Group Duquesne Group

English version
Recherche et Analyse

Pour éclairer les décideurs dans le domaine de la Continuité d'Activité et de la Sécurité de l'Information, Duquesne Group propose ses analyses et réflexions issues de ses réalisations concrètes en clientèle. Observation critique du terrain par nos experts, contacts permanents avec les principaux acteurs du domaine et expérience vécue dans nos missions de conseil sont nos principales sources. Contactez-nous pour en savoir +
French version
Research

To support decision makers in the management and optimisation of information systems, Duquesne Group delivers in-depth analyses of information technologies, their implementations and their markets. Our research is based on critical observation of the market by our analysts and their on-going contacts with the vendor community, together with hands-on, practical experience from our consulting work. Contact us to find out more


PCA 2010 : on attendait la pandémie... on a eu le volcan !


Le moins que l'on puisse dire est que 2010 a déjoué les pronostics. Ce qui était attendu ne s'est pas produit ; ce qui s'est produit n'était pas attendu !

Tout le monde était prêt à l'arrivée d'une pandémie grippale et beaucoup d'entreprises étaient préparées. En revanche, peu d'analyses de risques avaient prévu qu'une éruption de volcan en Islande mettrait à mal les économies occidentales...



Pandémie : de vrais efforts ont été faits

Des PCA pandémies ont été élaborés avec des efforts louables de formalisation et de préparation.

Beaucoup d'entreprises ont travaillé à l'élaboration de procédures diverses pour faire face à un absentéisme de leur personnel ou à une mise sous quarantaine de zones où elles sont implantées.

Des mesures de protection et de prophylaxie ont aussi été mises en place, et tout le monde se souvient des masques de diverses sortes qui ont été (et sont toujours) stockés.

Les pessimistes ou les sceptiques sourient en estimant que tout ceci n'a servi à rien...ce n'est pas notre avis !

En effet, les analyses d'impact qui ont été réalisées, les procédures en mode dégradé qui ont été mises sur pied peuvent encore servir, même si elles sont fondées sur une hypothèse de défaut des RH ... qui n'est pas généralisable à tout BIA.

Le volcan ou les limites des analyses de risque

Les effets d'une éruption volcanique sont connus et figurent dans les catalogues de risques à étudier.
En revanche peu d'analystes y accordent une vraisemblance forte pour ce qui est de l'impact qu'un volcan situé en Islande peut avoir sur l'économis mondiale.

Ce fut l'occasion de constater des effets intéressants :
  • des navires restent à quai parce qu'ils ne peuvent recevoir par avion les "connaissements maritimes" nécessaires à leur départ
  • des livraisons de serveurs sont rendues impossibles (que ce soit par avion ou navire) et retardent des projets informatiques importants
  • des dépannages sont en attente de pièces qui ne peuvent plus venir d'Asie

Bref, cette éruption a permis de rappeler voire de démontrer que l'approche par les risques ne peut tout prévoir...elle fut édifiante.

Quelles leçons en tirer ?

Ce qui était prévu ne s'est pas produit et ce qui s'est produit n'était pas prévu.

On peut y voir trois enseignements :

  • Premièrement, une belle leçon d'humilité pour tous les prévisionnistes...il y aura toujours des événements non prévus qui arriveront et des événements prévisibles qui se feront attendre !

  • Deuxième leçon à tirer : le travail réalisé n'est pas entièrement perdu. Les entreprises ont amélioré la connaissance de leurs activités critiques, ont compris la valeur des ressources humaines et progressé dans la formalisation de leurs procédures.

  • Enfin, un rappel salutaire : quoi que l'on fasse pour se préparer, il faut se débrouiller "avec les moyens du bord" après le sinistre, quel qu'il soit ! Tout l'art est de faire en sorte que les moyens du bord soient à peu près ceux dont on a besoin.

En conclusion, on peut dire que la connaissance des activités critiques et essentielles de l'entreprise doublée d'une préparation à la perte des moyens sur lesquels celles-ci reposent sont les fondements de la Continuité d'Activité.

Emmanuel Besluau
Mardi 11 Janvier 2011

Home Home    Mail Mail    Print Print    Zoom + Zoom +    Zoom - Zoom -    Share Share


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 5 Octobre 2016 - 17:48 Attention : un SMCA n'est pas un PCA !


Duquesne Research Newsletter