Duquesne Group Duquesne Group

English version
Recherche et Analyse

Pour éclairer les décideurs dans le domaine de la Continuité d'Activité et de la Sécurité de l'Information, Duquesne Group propose ses analyses et réflexions issues de ses réalisations concrètes en clientèle. Observation critique du terrain par nos experts, contacts permanents avec les principaux acteurs du domaine et expérience vécue dans nos missions de conseil sont nos principales sources. Contactez-nous pour en savoir +
French version
Research

To support decision makers in the management and optimisation of information systems, Duquesne Group delivers in-depth analyses of information technologies, their implementations and their markets. Our research is based on critical observation of the market by our analysts and their on-going contacts with the vendor community, together with hands-on, practical experience from our consulting work. Contact us to find out more


Petit conte : la "maîtrise de son informatique"




Petit conte : la "maîtrise de son informatique"

Il était une fois une entreprise qui « maîtrisait totalement » son informatique. Cela se faisait à trois niveaux :

-la Direction Générale indiquait des orientations stratégiques du genre : « être multi fournisseurs », « acheter le matériel en toute propriété » ; ou encore : « respecter telle norme ou réglementation » ou bien « industrialiser les processus » , « baisser les coûts de x% »…

-la Direction Informatique avait sa propre politique conforme à cette stratégie. Cela concernait le renouvellement de ses matériels et logiciels, les choix technologiques, les compétences des ressources humaines. Elle optimisait techniquement et financièrement ses moyens techniques, elle faisait évoluer ses personnels selon les tendances technologiques. Elle maîtrisait avec des ressources pointues internes les technologies majeures du moment.

-les opérations, aussi bien en développement de logiciels qu’en exploitation étaient réalisées par du personnel de l’entreprise des services informatiques dans des locaux informatiques de l’entreprise. Ces opérations suivaient les orientations de la Direction Informatique et les Directives de la Direction Générale. Tout allait bien.

Un beau jour, une Direction Opérationnelle, démarchée directement par un fournisseur, a décidé d’acheter un progiciel complet avec son matériel et ses périphériques. En effet, la baisse des prix fait passer cette acquisition sous le niveau fatidique pour lequel la Direction Opérationnelle a le pouvoir de décision. Par ailleurs, les progrès techniques permettent d’installer lesdits matériels dans un bureau. Et enfin, la Direction Informatique contactée sur ce sujet n’a pas donné de réponse compréhensible.

Les années passent et l’on constate les évolutions suivantes :

- Les Directions Opérationnelles se dotent de plus en plus de solutions clés en main, qui petit à petit commencent à poser des difficultés : il faut faire évoluer ces solutions, il faut rester jusqu’à 22h le vendredi pour les sauvegardes, cela devient lourd ! Par ailleurs des outils de type L4G ont permis de petits développements maison qui sont très utiles mais qu’il va falloir maintenir. Certaines Directions créent alors de fait leur propre informatique autour de ces quelques développeurs qui connaissent ce qu’ils ont fait. Si l’on ajoute à cela la problématique des PC et postes de travail, le pas vers une Informatique locale s’occupant des PC et des applications L4G est vite franchi.

- La Direction Informatique s’isole de plus en plus sur ses matériels et logiciels avec des pratiques rigoureuses ; vue de l’extérieur, elle apparaît comme vieillie, peu pertinente et coûteuse, on lui en demande de moins en moins et cela coûte toujours pareil ! Elle peut alors être le siège d’une petite révolution : il va falloir qu’elle explique sa valeur ajoutée, il va falloir qu’elle apprenne à se vendre !

- La Direction Générale ne perçoit pas le phénomène dans toute son ampleur tout de suite. Elle a tendance à donner la liberté aux Directions Opérationnelles.

Question : cette société n’a rien « outsourcé » officiellement. Mais sommes-nous encore en présence d’une société qui « maîtrise totalement son informatique ? » à suivre…
E.B. Sirius
Dimanche 30 Septembre 2012

Home Home    Mail Mail    Print Print    Zoom + Zoom +    Zoom - Zoom -    Share Share


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 15 Mars 2013 - 17:00 Grands projets = grands problèmes ?


Duquesne Research Newsletter